jeudi 6 octobre 2011

La mort de Steve Jobs

Aujourd'hui est marqué par la mort de Steve Jobs, et le monde des média s'en fait échos. 
Donc, tout d'abord je rends hommage à un grand inventeur et à un homme qui a réussi à simplifier l'usage de l'informatique. Il a également créé malgré quelques passages à vide, une entreprise florissante et enfin a su révolutionner la manière de théâtraliser et de présenter des produits.

Néanmoins, sans vouloir polémiquer, je suis assez étonné de voir la couverture médiatique de cet évènement et surtout les déclarations d'hommes politiques. Ces derniers semblent se lancer dans une surenchère de superlatifs, de façon à être mis en avant. Celle qui me dérange le plus vient du maire de New York. Michael Bloomberg a comparé Steve Jobs à Thomas Edison et Albert Einstein: "Tonight, America lost a genius who will be remembered with Edison and Einstein, and whose ideas will shape the world for generations to come.". Traduction: "Ce soir, l'Amérique a perdu un génie, dont on se souviendra comme Edison et Einstein, et dont les idées vont encore modeler le monde pour des générations". Comparer Jobs à Edison me parait quelque peu disproportionné (éléctricité, pile alcaline, téléphone, ampoule, phonographe, les sociétés General Electric et Continental Edison, ...).

Et vous, que pensez-vous de ce genre de déclaration?

video


1 commentaire:

  1. SJ a juste révolutionné notre approche de l'informatique. La musique nous suit partout, les vieux ont un iPad.
    Jobs est un inventeur avant d'être un innovateur.

    Toujours copié, jamais égalé.

    RépondreSupprimer

Please leave your comment/Laissez votre commentaire